Comme nous avons découvert dans le précédent article sur le modèle A, le type de personalité, appelé aussi métabolisme informatif, se compose de 4 blocs: EGO, SUPER EGO, SUPER ID et ID.

  • Les blocs EGO et SUPER EGO sont conscients.
  • Les blocs SUPER ID et ID sont inconscients.

Dans cet article, on va aller plus loin et regarder de quoi est composé chaque bloc (schéma ci-dessous).

Chaque bloc contient de 2 fonctions. Le type de personnalité est donc composé de 8 fonctions au total.

modèle A en socionique scion.fr


Fonction consciente principale (bloc EGO)

Ce que je sais, ce dont je suis sûr(e). Je suis expert dans cet aspect. Ni éloge, ni critique ne me font pas d’effet. Pour moi, la réussite dans ce domaine va de soi, c’est naturel. C’est plutôt mon entourage qui remarque ce côté de ma personnalité. Si je me trouve dans un environnement où les capacités liées à cette fonction ne sont pas valorisées ou cet aspect n’est pas conforme à ce qu’il doit selon moi, je me révolte ; car il s’agit de la base même de ma personnalité.

Fonction consciente créatrice (bloc EGO)

Ce que je crée et là où j’innove. Je m’y connais et, comme j’expérimente souvent, je peux faire des erreurs. C’est l’expression de ma personnalité. Cependant, les critiques me sont désagréables, mais je sais que je peux toujours rebondir et faire mieux, je ne reste pas bloquer sur les éléments négatifs et les échecs. J’aimerais beaucoup que mon entourage et l’environnement qui m’entourent soient demandeurs de mes capacités sur cet aspect.

Fonction consciente sociale ou rôle (bloc SUPER EGO)

Ce que j’utilise pour m’adapter à la société, ce que je pense que les gens attendent de moi. Il s’agit d’une sorte de rôle ou de masque que je mets dans les situations nouvelles ou lorsque je me trouve entouré(e) de personnes inconnues. J’utilise les exemples du passé et les normes, j’innove rarement. Très sensible à la critique, cette fonction est énergivore. Si je dois rester longtemps dans ce type de situations, je suis épuisé et mal à l’aise, ce que ne donne pas souvent de bons résultats réguliers.

Fonction consciente faible (bloc SUPER EGO)

Ce dont je ne suis pas sûr(e), mais que je considère tout de même essentiel aux yeux des autres. Toute question qui porte sur cet aspect me parait unique et exceptionnelle, je ne sais jamais comment y répondre dans l’immédiat. Comme je me sens vulnérable, la critique est douloureuse et tout éloge peut être interprété comme faux, manipulateur ou moqueur. Je fuis toutes informations sur cet aspect, toutes les situations où cette fonction serait susceptible d’être utilisée.


Fonction inconsciente curieuse (bloc SUPER ID)

Inconsciemment, je cherche un environnement et un entourage qui m’apportent et livrent des informations sur cet aspect. Je n’y suis pas expert et je fuis souvent toute responsabilité sur cet aspect. Toute information concernant cet aspect m’intéresse et si elle m’entoure, je me sens détendu(e), aimé(e) et valorisé(e). Dans l’idéal, je souhaite que tout arrive au bon moment et juste en quantité qui m’est nécessaire.

Fonction inconsciente d’activation (bloc SUPER ID)

Sans m’en rendre compte, je cherche souvent des compliments sur mes accomplissements. Je souhaite progresser et apprendre encore plus, être expert dans ce domaine. J’essaye de cacher au maximum ma faiblesse sur cet aspect. Les critiques sont très douloureuses. Je respecte et admire les personnes qui s’y connaissent. Les informations sur cet aspect m’activent et me motivent.

Fonction inconsciente de contrôle (bloc ID)

Sûr(e) de moi, je ne me prononce sur l’aspect uniquement, lorsque la situation ne correspond pas à ma vision. Sans me rendre compte, je ne peux m’empêcher d’émettre une critique envers la personne qui, selon moi, se trompe sur cet aspect. Je m’économise et n’utilise cette fonction que pour contrôler mon environnement et mon entourage sur les questions liées à cet aspect.

Fonction inconsciente d’action (bloc ID)

Ce que je sais et je montre via des actions bien précises sans longues discussions. Je connais le sujet, j’utilise mes connaissances en cas de nécessité ou de demandes extérieures. Je ne prends pas en compte les remarques des autres. Il s’agit d’un automatisme bien rodé qui travaille comme il faut et quand il faut. Je ne parle pas, je fais.


J’espère que ces explications vous aideront à mieux comprendre la socionique, le fonctionnement du modèle A et, par ce biais, le fonctionnement de votre type de personnalité.

Dans le prochain article sur le modèle A en socionique, je décrirai le lien entre les fonctions décrites ci-dessus et les aspects du métabolisme informatif.

Le modèle A en socionique (2/3)
5 (100%) 1 vote